L’apprentissage en nature





Au Québec, on expérimente de plus en plus l’apprentissage en nature. Tout le monde sait combien le contact avec la nature apporte des bienfaits tant pour la santé physique que mentale. En s’y intéressant de plus près, on constate que les classes en nature améliorent plusieurs aspects du développement des enfants. Le milieu naturel devient alors un allié de taille dans la réussite de nos tous petits.


Qu’il s’agisse d’activités d’une heure, d’un avant-midi ou d’une journée complète, les classes en nature sont des moments motivants et des milieux sans limites pour appuyer l’apprentissage des jeunes de tous les âges. De la garderie jusqu’aux élèves de 5e secondaire, tous peuvent y trouver leur compte.



Les programmes pédagogiques en nature

Près de chez nous, une école de Beaulac-Garthby a adopté la pédagogie nature. En plus d’être un lieu d’apprentissage, l’approche extérieure permet entre autres de développer la motricité, les aptitudes physiques, la socialisation, l’acquisition de connaissances et le développement personnel. Cette approche semble également permettre aux jeunes d’avoir une meilleure concentration, d’être moins conflictuels, davantage collaboratifs entre eux, d’être plus débrouillards, d’avoir plus d’audace en classe en plus de témoigner d’une plus grande motivation pour les cours.


Afin d’en apprendre davantage sur les impacts de l’apprentissage en nature sur les enfants et sur l’école, nous avons recueilli un court témoignage du directeur de l’École du St-Nom-de-Jésus de Beaulac-Garthby :


“Pour le moment il n’est pas encore possible de tirer des conclusions formelles ou scientifiquement vérifiables. Nous remarquons par contre les améliorations suivantes :

Il y a moins de violence en général dans l’école.

Les élèves sont plus débrouillards.

La médisance et le sentiment d’être une école à la remorque ou de qualité moindre sont effacés, il y a maintenant une appartenance dans l’école.

Les élèves ont de l’initiative, ils expérimentent, ils collaborent. L’effort est plus présent, les tentatives de résoudre des problèmes sont plus fréquentes et porteuses.

Le partenariat avec la municipalité est important. Ces derniers nous aident non seulement financièrement mais aussi en nous permettant des accès, en donnant de la main d’œuvre, en prêtant de la machinerie, etc.

Le lieu physique de l’école est très aidant, le boisé arrière nous appartenant en grande partie et l’accès au lac et au parc étant à quelques centaines de mètres de l’école.

Avec le temps, nous avons acquis de nombreux équipements : pêche, pêche blanche, vélo, tente prospecteur chauffée, parcours moteurs dans les arbres, natation en eau libre, raquettes, ski, traîneaux, golf, équipements divers de plein-air, etc. L’inventaire est vaste.

Tous les élèves ont 2½h de plein-air par semaine, en plus de l’éducation physique régulière. Aucune matière n’est coupée puisque ce temps est pris sur ce que l’on appelle du « temps non-réparti » d’enseignement.

Un coordonnateur (l’enseignant en éducation physique) se charge de toute l’organisation et de la planification des activités.

Le programme est officiellement reconnu par le Centre de services scolaire des Appalaches. “


– Manuel Granger, directeur de l’École du St-Nom-de-Jésus



Faire l'école à l'extérieur: L'école hors les murs - Gracieuseté de Radio-Canada


Des classes nature accessibles

Ce genre de programme, comme à l’école de Beaulac-Garthby, est en essor au Québec et deviendra sans doute monnaie courante dans les années à venir. Toutefois, l’apprentissage en nature et à l’extérieur est plus accessible qu’on ne le pense. Il n’est pas nécessairement obligatoire d’avoir un programme pédagogique complet pour permettre aux enfants de s’initier et de profiter des bienfaits de la pédagogie en nature. Il n’est pas rare que des enseignants, des éducatrices de la petite enfance, ou même que des parents élaborent eux-même et tiennent des activités en nature pour les enfants. À titre d’exemple, voici quelques idées d’activités éducatives en nature facilement réalisables :


  • Parcours sur une piste d’hébertisme.

  • Initiation à la randonnée pédestre.

  • Initiation à la raquette à neige.

  • Activités de découverte de la flore (les plantes).

  • Activités de découvertes entomologiques (les insectes).

  • Activités de découvertes géologiques (les minéraux).

  • Activités de découverte de la faune (les animaux).

  • Activités de découvertes géographiques.

  • Activités d’exploration et de découvertes historiques.

  • Activités artistiques en nature. (ex : dessin, peinture ou photo de paysages).

  • Activité d’engagement citoyenne. (ex : participation à une corvée citoyenne pour nettoyer ou entretenir un lieu.)

  • Activités ludiques. (ex : Jeux dirigés tels que proposés sur le site « Pep ton jeu » pour se donner des idées.)

  • Activités de rapprochement (« team building ») afin de construire une meilleure collaboration entre les jeunes.

  • Activités de détente et de relaxation.

  • Activités de science citoyenne.

  • Activités de sensibilisation à la protection de la nature.

  • Activités intégrant un repas ainsi qu’un objectif « zéro déchet ».



Les avantages de l’éducation en plein air

Opter pour des moments d’apprentissage en plein air, c’est aussi faire bouger les jeunes, c’est lutter contre la sédentarité, c’est leur faire respirer de l’air frais, leur faire découvrir de nouvelles choses.


Cela permet aux enseignants de créer des liens différents avec les élèves, de passer des moments ludiques avec eux, de partager leurs passions, de créer de beaux souvenirs, de nourrir autrement la motivation de leurs apprenants.


Les enfants découvrent alors de nouvelles choses, acquièrent de nouvelles habiletés physiques, mentales et émotionnelles. Ils y acquièrent de nouvelles compétences, apprennent à mieux se connaître, développent leur confiance en eux, stimulent leur imagination, s’exercent à faire équipe pour relever des défis, s’entraident, solidifient leurs liens sociaux au cœur du groupe.




Les classes nature aux Sentiers Pédestres des 3 Monts

Chaque année, les Sentiers Pédestres des 3 Monts reçoivent des groupes de tous les âges afin de les faire profiter de la richesse des lieux. Les espaces de découverte, les activités à caractère pédagogique, la piste d’hébertisme, ainsi que les différents sentiers pédestres sont mis à contribution, été comme hiver, afin de faire vivre des expériences uniques et mémorables aux enfants et aux adolescents de ces groupes. Plus de 20 km de sentiers, pour la plupart situés au cœur d’une réserve écologique richement habitée d’espèces végétales et animales parfois rares permettent de nombreuses possibilités. Les infrastructures et les commodités sur place peuvent également accommoder des groupes de différentes tailles.


N’hésitez pas à contacter l’accueil au 418-423-3351 afin de planifier votre activité de classe en nature. L’employé de l’accueil vous renseignera sur les différentes possibilités et les meilleures dates disponibles afin de réaliser votre activité.



27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout